Archives de catégorie : Le petit Journal

Toulouse, Congrès des Missions, 1,2 et 3 Octobre 2021

Pour tous ceux que ce congrès pourrait intéresser : cliquez sur le lien ci-dessous pour aller sur le site officiel.

https://www.congresmission.com/map/201

Le programme

09:00 – 10:30
RURALITÉ

MISSION
09:00 – 10:30
FAMILLE

MISSION

Table Ronde : La famille première école de la mission ?

Toulouse – Jacobins
09:00 – 10:30

Table Ronde : Chrétiens identitaires v/s chrétiens missionnaires ?

Toulouse – Cathédrale St Etienne
09:00 – 10:30
MISSION

Table Ronde : Game plan ou comment faire des disciples-missionnaires

Toulouse – Basilique Notre-Dame de la Daurade
09:00 – 10:30
11:00 – 12:30
09:00 – 10:30
RURALITÉ

Table Ronde : La crise sanitaire, incubateur d’initatives missionnaires ?

Toulouse – Institut Catholique – ICT
09:00 – 10:30
TRAVAIL
15:00 – 17:00

Dominique Greiner : Edito du 10 Septembre 2021 : Tout sera jugé

Tout sera jugé

 Dominique Greiner,
 rédacteur en chef de Croire-La Croix

Après quatre ans d’enquête, s’est ouvert mercredi 8 novembre le procès des attentats du 13 novembre 2015, qui ont fait 130 morts à Paris et Saint-Denis. Les neuf mois de débats qui s’annoncent seront sûrement chargés d’émotion, surtout quand les victimes seront amenées à témoigner. Et c’est un défi pour la justice que de veiller à ne pas laisser les émotions submerger les audiences.

L’histoire de Jésus, jugé de manière injuste, rend les chrétiens particulièrement sensibles à la qualité de toute justice. Ils ne peuvent que souhaiter un procès équitable, qui jugera chacun pour ce qu’il a fait, et rien d’autre.

Juger est une décision importante : c’est pour la communauté des hommes manifester son refus de la banalisation du mal en plaçant chacun devant ses propres responsabilités devant le mal commis et ses conséquences.

C’est aussi préparer l’avenir de notre monde commun, en redisant ce qui est humanisant et ce qui ne l’est pas.

La foi chrétienne est particulièrement ouverte à cette dimension. Elle sait que le jugement des hommes est toujours placé sous l’horizon du jugement plus grand, où tout sera jugé, y compris nos manières de juger. Nos jugements ont de fait un lien avec le jugement du Christ qui aura lieu à la fin des temps. Et ce jugement a ceci de particulier qu’il ouvre toujours un avenir, même pour les plus grands pécheurs, quand le jugement des hommes est souvent privé d’espérance et de miséricorde.

Le jugement des hommes n’en reste pas moins nécessaire, mais il ne suffira jamais à guérir le cœur de ceux et celles qui ont subi la violence des attentats.

Pensée du Jour n° 17

Sache d’une certitude intérieure que JE ne te donne jamais plus à porter que ce que tu es capable et que tu n’as jamais à le porter seul, car JE SUIS avec toi, toujours. Donc faisons toute chose ensemble!

Quand tu  seras vraiment conscient de ce soutien, tu ne te sentiras plus jamais surchargé  par le poids de tes responsabilités, aussi grandes puissent-elles être. J’ai besoin des âmes qui veulent bien assumer des responsabilités et qui ne s’effacent pas devant elles, car il Me faut travailler dans et à travers des âmes complètement consacrées qui sont prêtes à s’oublier complètement pour Mon service et celui de leurs semblables.

Est-ce que tu es prêt à le faire? Cette vie de­mande une solidité et un dévouement complets. Es-tu persévérant dans ton travail pour Moi ? Dédies-tu chaque jour à Mon service ? Es-tu obéissant à Mon plus léger murmure ? Tu mesures sûrement maintenant que toutes les choses ne s’organisent ensemble au mieux que lorsque tu M’aimes vraiment et Me mets au premier plan.

La Palme, obsèques de Madame Berthe-Marie Gleizes

Les obsèques de Madame Berthe-Marie GLEIZES ont eut lieu ce lundi en  l’Église Saint Jean de La Palme. La célébration digne et touchante a été servie par Père Simplice et Père Jean-Louis devant une famille unie et une très grande assemblée, venue de toute la paroisse, partager ce deuil soudain en amitié et affection.

Paul Méreau, bien que souffrant d’une épaule, a assuré l’animation liturgique accompagné de Marie-Gabrielle pour cet hommage.

Père Stanislas a adressé un message de condoléances et d’amitié à la Famille, en Union de prière avec son Mari, Henri, et toute sa famille.

 

 

Paroles en Pays d’Aude – 05 Septembre 2021

Prière pour la rentrée 

Seigneur, nous Te confions cette nouvelle rentrée scolaire.

Pendant cette année, nous aurons à nous réjouir de bonnes nouvelles et nous aurons à affronter des moments difficiles.
Donne-nous la force de les vivre pleinement.
Nous T’offrons d’avance ces bonheurs et malheurs.

Accorde aux enseignants et aux formateurs l’enthousiasme de transmettre leur savoir et de faire grandir les jeunes.
Donne-leur la joie de retrouver leurs collègues et d’accueillir les nouveaux. Que leur diversité soit une richesse au service de l’éducation des jeunes qui leur sont confiés.

Donne aux enfants et aux jeunes d’apprendre et d’acquérir les connaissances intellectuelles, professionnelles et humaines pour devenir des acteurs responsables de ce monde et le servir au mieux.

Que leurs parents puissent les accompagner avec justesse et amour.

Fortifie les employés dans leur tâche quotidienne au service de tous.
Que leur travail soit respecté et reconnu de tous.

Que l’équipe éducative s’ouvre toujours plus aux valeurs de l’Évangile dans le respect des différences.

Donne-nous d’être attentifs à chacun et de te reconnaître en tous et particulièrement dans les plus pauvres.
Puissions-nous agir ensemble pour que la réussite soit en chacun de nous.
Rappelons-nous que Tu nous combles de joie.
Amen !

Karin, Moselle 57. Sept 2013.

 

Dominique GREINER, Une hospitalité à construire

Dominique Greiner,
 rédacteur en chef de Croire-La Croix

La tournure des événements de ces dernières semaines en Afghanistan est dramatique. Cette situation illustre ce que le pape François exprime dans Fratelli tutti : l’histoire du bon Samaritain est toujours d’actualité, mais aujourd’hui, ce ne sont plus seulement des personnes, mais des communautés, des peuples entiers qui sont victimes du brigandage moderne. Même si cela ne règle pas tout, on ne peut que se réjouir de l’effort déployé ces dernières semaines par les pays occidentaux pour exfiltrer les Afghans dont la vie est menacée par l’arrivée au pouvoir des talibans. Mais organiser un pont aérien et installer les personnes dans une chambre d’hôtel n’est qu’une première étape. Le travail de l’accueil ne fait alors que commencer. Et l’État ne peut pas tout. Il compte sur l’engagement de la société civile qui est déjà fortement investie auprès des réfugiés et des migrants, que ce soit dans le domaine de l’accueil, de l’accompagnement juridique, de l’accès à la santé ou au logement, de l’apprentissage du français, de la scolarisation, de la formation professionnelle… C’est l’ensemble de ces initiatives qui construisent une hospitalité. De nombreux chrétiens sont investis dans cet accueil, en lien avec des communautés ou des associations, confessionnelles ou non. Ils ne savent pas toujours expliquer ce qui fonde leur engagement, tant cela va de soi à leurs yeux. À l’image du bon Samaritain qui a fait ce qu’il estimait devoir faire : « Le dévouement dans le service était sa grande satisfaction devant son Dieu et sa conscience, et donc, un devoir » (Fratelli tutti, n° 79).