19 octobre 2021

70 ans d’existence du SECOURS CATHOLIQUE

Le Secours Catholique Caritas France fête ses 70 ans d’engagement

« Ensemble pour un monde juste et fraternel »

 Cette année, le Secours Catholique Caritas France fête ses 70 ans d’engagement, tant au plan national que dans toutes les Délégations de France, en organisant des marches fraternelles et des animations diverses pour partager des moments de fraternité.

La Délégation de l’Aude et des Pyrénées Orientales a choisi de célébrer cet anniversaire sur le thème : « Pas à pas, mais pas sans toi ».

Les migrants seront au cœur de la marche du 28 mai organisée de concert avec Caritas Gérone. Deux cortèges, l’un du côté français, l’autre du côté espagnol, se rejoindront au fort de Bellegarde, situé à la frontière, parcourant ainsi le chemin qu’empruntèrent les réfugiés espagnols durant la guerre civile. Une chorale de migrants accompagnera Caritas Gérone tandis qu’un porte-parole s’exprimera au nom des réfugiés suivis tout au long de l’année par les équipes d’Aude- Roussillon. La Caritas Burkina, partenaire de la délégation, est invitée.

Le relais du Littoral (Leucate, Port-La-Nouvelle, Sigean), quant à lui, saisit l’occasion de cet anniversaire pour remonter aux origines du Secours Catholique.

LES ORIGINES DE LA CRÉATION

C’est en 1946 que fut créé officiellement le Secours Catholique par Monseigneur Rodhain à la demande des Évêques de France. Mais remontons dans le temps.

En 1939, l’Abbé Jean Rodhain avait été chargé du Foyer des Soldats de la 3e Division des Cuirassiers. Prisonnier des allemands en 1940, il s’évade et fonde l’Aumônerie des Prisonniers de guerre. En 1942, il crée l’Aumônerie clandestine des STO et en 1944, avec les Missions Vaticanes, il met en place un service aux déplacés (soins aux malades, recherche des disparus…). Le premier convoi de médecins et infirmières bénévoles parti sur les routes allemandes circule sous le pavillon « Comité catholique de secours »… A la Libération, il est nommé officiellement Aumônier de l’Armée Française.

En septembre 1946, à Lourdes, il devient Secrétaire Général du Secours Catholique. Il en sera plus tard le président. Son équipe de départ est constituée d’anciens prisonniers de guerre et de quelques jocistes.

Monseigneur Jean Rodhain, fondateur du Secours Catholique écrivait en 1945 :

« La charité n’est ni périmée, ni anachronique. Elle est en avant en plein vent. Sa place est à l’avant-garde pour préparer aujourd’hui les lois sociales de demain ».

Les valeurs du Secours Catholique :

Au lendemain de la guerre, le Secours Catholique est un outil de la doctrine sociale de l’Église. Il correspond au regard que l’Église porte sur les problèmes de la société.

Cinq grands principes d’action le régissent :

  • Le respect de la dignité de la personne humaine
  • La solidarité pour un monde plus juste et plus fraternel
  • L’engagement prioritaire pour les pauvres
  • La subsidiarité : ne pas faire à la place, mais avec les personnes qu’on accompagne
  • La défense des droits de l’homme auprès des institutions.

Quelques dates dans l’histoire du Secours Catholique :

1948 : création des délégations diocésaines

1950 : naissance de Caritas Internationalis, nouveau réseau d’actions internationales

1962 : le Secours Catholique est reconnu d’Utilité Publique

1977 : Décès de Monseigneur Rodhain à la Cité Saint Pierre à Lourdes

1988 : le Secours Catholique reçoit le label « Grande cause nationale »

1999 : Campagne du jubilé pour l’annulation de la dette des pays les plus pauvres

2004 : Création de « Tissons la Solidarité »

2014 : 1ère université des jeunes à Saint Malo.

Quelques chiffres clés :

En France : 67 400 bénévoles, 1 450 000 personnes accueillies, dans 2 389 lieux d’accueil

Dans le monde : 2 500 000 personnes aidées, 663 projets soutenus, 74 pays concernés, 165 Caritas.

Tout ceci n’est rendu possible que grâce à votre générosité.

Au nom de toutes les personnes que nous accompagnons, soyez-en remerciés !

Pour plus de renseignements :

www.secours-catholique.org

http://auderoussillon.secours-catholique.org

ou contacter Marie-Jeanne Gaud : 06.71.44.25.69.