1431454880

Célébrer des Funérailles

Livret des Funérailles

Livret des Funérailles

Ce livret vous sera remis lors de votre demande de Funérailles au Secrétariat Paroissial, vous pouvez le consulter en le feuilletant en cliquant sur la première image :

imageIl ne s´agit pas d´un sacrement, mais de l´accompagnement des défunts et de leurs familles par la prière.

La communauté catholique de la Paroisse Saints Pierre et Paul des Étangs vous exprime sa profonde sympathie et l´assurance de ses prières pour vous et pour toute votre famille.

L´Église prend part à votre peine. Vous recevrez la visite d´un prêtre ou des membres des équipes de laïcs qui vous proposeront de préparer la célébration.

Préparer la cérémonie
Lors de notre rencontre, nous vous proposerons de choisir avec vous les textes, les prières et les chants afin que votre défunt soit accueilli dans l´espérance de la résurrection.

Celle-ci peut prendre la forme d´une messe (on peut y recevoir la communion au Corps du Christ) ou d´une bénédiction (une prière sans communion au Corps du Christ) qui manifeste notre foi en la résurrection de celui ou celle que nous accompagnons.

Dans le mois qui suit le décès, la communauté catholique de votre village vous invitera à la célébration d´une « messe de neuvaine » en communion avec tous nos défunts.

Pourquoi l´Église catholique encourage-t-elle l’inhumation ?

La sépulture est un lieu de mémoire, de prière et de paix.
Si elle accepte la crémation, l´Église catholique garde cependant une préférence pour l´inhumation, en raison de ses résonances bibliques et de sa symbolique particulièrement riche pour l´homme. L´inhumation fait mémoire de la sépulture de Jésus et de sa sortie du tombeau. Il ne s´agit pas d´imiter le Christ par dévotion, mais d´entrer dans la symbolique de la mise en terre et du passage à une vie nouvelle. Façonné par Dieu à partir de la glaise, l´homme retourne à la terre. Comme le grain de blé semé en terre et appelé à la germination, il est déposé en terre, en attente de la résurrection.

LA Crémation
L´Église Catholique ne s´oppose pas à cette pratique, pour peu que soient respectés quelques critères : la célébration a lieu avant le départ pour le funérarium.

On bénit toujours un corps en relation avec une histoire humaine. Après la crémation, on dépose les cendres au cimetière ou au columbarium. La dispersion des cendres ne  correspond pas à la vision catholique de la mort : l´humanité s´est construite autour des lieux de mémoire collective que sont les cimetières. C´est dans ces lieux qu´on peut se rendre pour faire son deuil et se souvenir. La mort engage notre foi en la résurrection : Jésus a pris corps dans la vie des hommes et c´est pourquoi le corps humain est précieux et digne de respect. Nous croyons que dans l´éternité, nous ressusciterons dans un corps de gloire.

Au crématorium, un temps de prière peut être organisé, il suffit d´en faire la demande par l´intermédiaire  des Pompes Funèbres.


1431454880

Prière : IL N’Y A PAS DE MORTS

Comme si les morts existaient !
Il n’y a pas de morts, Seigneur,
Il n’y a que des vivants,
sur notre terre, et au-delà.
La mort existe, Seigneur.
Mais elle n’est qu’un moment,
Un instant, une seconde, un pas,
Le pas du provisoire au définitif,
Le pas du temporel à l’éternel.
Ainsi meurt l’enfant quand naît l’adolescent.
La chenille, quand s’envole le papillon.
Le grain, quand s’annonce l’épi…
Michel Quoist