gabarit image à la une

LANCEMENT DE LA CAMPAGNE DU DENIER 2018

Affiche-Don_au_denier-2018-AUDE-110118-2

Le dimanche 11 février annonce le lancement officiel de la campagne Denier 2018 dans notre diocèse.

Le Denier permet le traitement de 60 prêtres, en activités ou retirés, du séminariste de notre diocèse ainsi que la rémunération des laïcs en mission, pour le diocèse ou en paroisse.

En 2017, le diocèse a récolté 812 122€, soit 3,3% de moins qu’en 2016. Cette baisse, bien que moins importante que dans les prévisions, n’est pas satisfaisante. Nous devons poursuivre nos efforts pour limiter autant que possible cette baisse.

De plus, le nombre de donateurs ne cesse de diminuer. Il est essentiel aujourd’hui que nous nous mobilisions pour inverser cette tendance. C’est pourquoi la campagne 2018 met en lumière les jeunes de nos diocèses (ici des jeunes de Perpignan). Cette année, nous cherchons à rejoindre ces jeunes, investis dans nos paroisses, dans les mouvements et associations, afin de les sensibiliser à l’importance du Denier pour notre Eglise.

« Aidez-nous à …

Subvenir à la vie matérielle des prêtres et salariés du diocèse,

Préserver les 30 églises appartenant au diocèse,

Transmettre notre foi,

Partager des moments de solidarité, des rencontres, des valeurs,

Célébrer les temps de fêtes. »

Depliant_Campagne_Don_Denier_Carcassonne-2018-150118-1 Depliant_Campagne_Don_Denier_Carcassonne-2018-150118-2

 

MONSEIGNEUR PLANETLe message de Mgr Planet concernant le denier :

« Chers amis,

Il y a peu je remerciais les donateurs au Denier de l’Eglise et me voici, à nouveau, reprenant mon rôle de mendiant. Oserai-je vous le dire ? demander de l’argent me coûte. Je sais par ailleurs combien parmi vous sont confrontés à des difficultés économiques et doivent déjà subvenir au soutien de parents âgés ou d’enfants qui n’ont pas encore trouvé la place dans le monde du travail. Je sais aussi combien parmi vous contribuent généreusement à la vie d’œuvres caritatives, catholiques ou pas.

Cependant j’ose une fois encore vous solliciter. Il faut que j’assure la vie de 62 prêtres diocésain, dont 50 appartenant directement à notre diocèse et de 10 prêtres religieux au service des paroisses. Par ailleurs je dois garantir le salaire des 20 laïcs, chargés de famille, qui ont choisi de servir notre église et qui se donnent sans compter. Il faut aussi assurer la formation de notre séminariste qui, renonçant à une situation professionnelle, vient se rendre disponible pour notre diocèse et, je l’espère, de ceux qui l’imiteront d’ici décembre. Il faut permettre à l’annonce de l’Evangile de se répandre dans notre Pays d’Aude et du Donezan. Il faut assumer la charge des trente églises qui nous appartiennent en propre et des nombreux immeubles à mettre aux normes européennes pour la sécurité du public et l’accessibilité de tous….

La liste serait longue et vous la connaissez. Vous savez ce que coûte une vie de famille et notre famille diocésaine est grande. Je compte sur vous. Si modeste soit votre geste, il est un soutien sans prix.

Soyez assurés de ma reconnaissance et de ma prière.

 + Alain PLANET      Evêque de Carcassonne & Narbonne