MES MAINS


Mes mains
Couvertes de cendres,
Marquées de mon péché et de choses ratées
Devant toi, Seigneur, je les ouvre,
Pour qu’elles redeviennent capables de construire
Et pour que tu en ôtes la saleté.

Mes mains,
Crispées sur mes possessions
Et mes idées toutes faites,
Devant toi, Seigneur, je les ouvre,
Pour qu’elles laissent échapper mes trésors.

Mes mains,
Prêtes à lacérer et à blesser
Devant toi, Seigneur, je les ouvre
Pour qu’elles redeviennent capables de caresser.

Mes mains,
Fermées comme des poings
De haine et de violence
Devant toi, Seigneur, je les ouvre :
Tu y dépose ta tendresse.

Mes mains,
Se séparant de leur péché,
Devant toi, Seigneur, je les ouvre
J’attends ton pardon.