Carcassonne, Église en Pays d’Aude – 15 Septembre 2020

Pour retrouver toute l’actualité sur le site du Diocèse, cliquez sur le lien :

https://www.aude.catholique.fr/actualites/toutes-les-actualites

Extrait de l’homélie de Mgr Planet du dimanche 06 septembre à Port-la-Nouvelle, fête patronale pour les 50 ans de l’Amicale des marins. 

“Saint-Paul nous donne une clé de lecture des écritures qui est simple. Après avoir rappelé quelques-uns des commandements concernant la relation à autrui, il conclut par une phrase : « Tu aimeras ton prochain comme toi-même » (Rm 13,9).  Toute la loi est l’amour du prochain. Dans la capacité de regarder l’autre, il ne faut pas se méprendre… 

Les textes entendus ne sont pas un code de droit pénal. Au contraire, nous nous devons d’avoir plus le souci de l’autre que de nous-mêmes. Si l’autre se met dans une situation impossible, notre tâche n’est pas de dire : « Ça le regarde, tant pis pour lui », mais plutôt d’essayer de l’aider à sortir de cette situation pour retrouver sa place dans la société.

Autrement dit, ce qui est le cœur de l’annonce de l’évangile, ce que Jésus vient nous dire c’est, premièrement, que Dieu nous considère comme ses enfants et nous adopte.

Deuxièmement, qu’il veut nous rassembler comme une immense fraternité qui n’a aucune frontière et à laquelle tous les hommes sont ordonnés, comme l’a dit le dernier Concile Œcuménique. Une fraternité qui a pour but de manifester qui est Dieu.

Par définition, c’est l’amour.  Jean nous le dit : « Dieu est amour » (1 Jean 4,8). Á chaque fois que nous aimons, chaque fois que nous dépassons la simple considération de l’autre pour l’aimer vraiment, alors, nous avons manifesté quelque chose de Dieu. Par conséquence, nous avons en quelque sorte, établi le Royaume de Dieu sur la Terre.  

Tout acte de fraternité, tout acte de sortie de nous-même pour aller à la rencontre de l’autre, c’est quelque chose qui déjà manifeste le projet de Dieu en ce monde, quand bien même nous ne le saurions pas !”