RCF, 125 nouveaux prêtres ordonnés

Certains ont été ordonnés le week-end dernier, d’autres le seront le week-end prochain, et certains seront même ordonnés au mois de septembre à cause du Covid-19.

Traditionnellement, les ordinations sacerdotales dans l’Église catholique ont lieu à proximité de la fête des apôtres Saint Pierre et Saint Paul célébrée le 29 juin. Ces deux saints sont les deux piliers de l’Église et jamais la Tradition ne les a fêtés l’un sans l’autre. C’est parce que l’Eglise s’est construite sur eux qu’elle a choisi leur fête pour les ordinations de ses prêtres.

L’ordination presbytérale, c’est la célébration au cours de laquelle le prêtre reçoit de l’évêque le “deuxièle degré du sacrement de l’ordre” (après le diaconat). Par l’ordination, le nouveau prêtre reçoit le caractère sacerdotal qui “le configure au Christ Prêtre pour le rendre capable d’agir en la personne du Christ Tête” selon le magistère. Il s’agit d’une marque ineffaçable, au même titre que le baptême. Appelés à servir le peuple de Dieu, les prêtres diocésains constituent un seul presbyterium : la communauté des prêtres d’un diocèse unis à leur évêque.
 

qui sont les nouveaux prêtres ordonnés en France cette année ?

Ils sont donc 125 nouveaux prêtres ordonnés cette année en France, soit une très légère augmentation par rapport aux années précédentes. Parmi eux 83 seront des prêtres diocésains. Avec huit ordinations, le diocèse de Fréjus-Toulon est celui qui compte le plus de ces futurs prêtres. Il est suivi du diocèse de Paris, avec six séminaristes à être ordonnés, puis des diocèses d’Avignon et Versailles, comptant chacun cinq nouveaux prêtres. Au total, seuls 36 des 93 diocèses français ordonneront au moins un nouveau prêtre cette année. Des diocèses importants comme Tours, Reims ou Poitiers ne compteront aucune ordination.
 

Il y aussi des prêtres ordonnés pour des communautés

Des prêtres ordonnés dans des communautés mais au service des diocèses comme la Communauté Saint-Martin qui compte cette années 11 nouveaux prêtres. A cela s’ajoute les religieux ordonnés pour leur propre congrégation. Il y en aura 21 cette année dont six de la Communauté du Chemin-Neuf et quatre de la Communauté de Saint-Jean. Enfin, cinq nouveaux prêtres seront ordonnés selon la forme extraordinaire du rite romain. trois dépendent de l’Institut du Bon pasteur et deux de la Fraternité sacerdotale Saint-Pierre. La France compte aujourd’hui un peu plus de 12.000 prêtres.

Etienne Pépin