ÉCOUTER OU L’ART DE SE TAIRE

 

Écouter est peut-être le plus beau cadeau que nous puissions faire à quelqu’un : C’est lui dire : “Tu es important pour moi, tu es intéressant, je suis heureux que tu sois là. Je suis disponible à ta présence. Je me sens touché par ce que tu es, parce que tu dis.”

Écouter, c’est commencer par se taire et retenir ses “Ah oui, c’est comme moi !” ou “Moi aussi, j’ai eu affaire à telle situation !” pour éviter de parler de soi en s’emparant du discours de l’autre.
Écouter, c’est arrêter son petit cinéma intérieur pour se laisser rejoindre et transformer par l’autre.
C’est accepter qu’il entre dans notre intimité et mette en veilleuse nos pensées et nos ressentis…
Écouter, c’est laisser tomber ce qui nous occupe pour donner son temps à l’autre.
L’écoute ouverte est semblable à une promenade avec un ami. On marche à son pas, proche mais sans gêner, on se laisse conduire par lui, on s’arrête à sa discrétion, on repart avec lui, on est là pour lui.
Écouter, ce n’est pas chercher à répondre à celui qui se cherche, se dit, raisonne devant nous. C’est le laisser s’entendre, se reconnaître, se retrouver dans les errances ou le labyrinthe de ses pensées. C’est refuser de penser à sa place, de donner des conseils, et même de vouloir comprendre. C’est simplement entendre.
Écouter, c’est accueillir l’autre, le reconnaître tel qu’il se définit, sans se substituer à lui pour lui dire ce qu’il doit être. Être attentif à quelqu’un qui souffre, ce n’est pas donner une solution ou une explication à sa souffrance, c’est lui permettre de la dire et de trouver lui-même son chemin pour s’en libérer ou continuer à la porter.
Écouter, c’est donner à l’autre ce que l’on ne nous a peut-être jamais donné : de l’attention, du temps, une présence bienveillante.

C’est en apprenant à écouter les autres que nous arrivons à nous écouter nous-mêmes, dans notre corps, dans nos émotions. C’est le chemin pour apprendre à écouter la vie. C’est devenir un poète de l'”humanitude”, qui sent le cœur et voit l’âme des choses : “A celui qui sait écouter est donné de ne plus vivre à la surface : il communie à la vibration intérieure du vivant.”

 Jacques Salomé